Nano Musée, design d'un musée nomade. Janus du savoir 2023

Nano Musée, design d'un musée nomade. Janus du savoir 2023

Le Projet

La Rochelle Université, spécialisée dans la recherche sur le Littoral, développe et expérimente pour trois ans un dispositif de médiation culturelle et scientifique appelé Nano Musée

Le Nano Musée expose une sélection de travaux de recherches universitaires sur le thème du Littoral par le biais d’expériences émotionnelles et artistiques pour « donner le goût du savoir et l’envie d’agir ».
Le musée nomade est installé au plus près de ses publics, à partir de 8 ans, en Charentes et au-delà, en zones rurales et sur des sites inédits (gares, plages…) éloignés de l’offre culturelle habituelle.

Comment la démarche design permet-elle au Nano Musée de remplir ses missions ? En quoi l’écodesign et l’éco-conception répondent-ils aux besoins de mobilité et modularité, de parcours de visite, de mise en valeur des contenus artistiques et scientifiques du Musée ?

Les designers de l’agence Félix et associés conçoivent un dispositif d’exposition modulable, facilement déployable qui réponde aux exigences muséographiques, scénographiques et techniques définies par les scenarii d’usages, de transports, d’installations, de visites et d’animations.  
L’identité graphique, visuelle et formelle du Nano Musée créée par nos designers graphiques est propice au rayonnement de sa mission pédagogique et culturelle.

Le projet est recompensé par un Janus du Savoir par l'Institut Français du design en décembre 2023 (lire plus loin)

 

 
Client : La Rochelle Université
Lieu : La Rochelle
Date de livraison : Avr. 2023
univ-larochelle.fr
croquis muséographie nano musée

La collaboration avec Félix et associés a été une aventure riche et une grande réussite. La démarche design a contribué à la pluralité des regards, à la créativité et à l’intégration des contraintes techniques pour atteindre les objectifs de notre projet tout en respectant son ADN : open-source, esprit maker, mobile, modulaire, éco-conception. Un grand merci à toute l’équipe !

Marie Pons
Coordinatrice Science & Société, La Rochelle Université
exposition design nano musée
design scénographie nano musée
agence design muséographique
design eco conception nano musée
identité graphique nano musée
agence graphisme muséographie nano musée

Le Nano Musée est inauguré le 06 avril 2023 à la Rochelle dans les locaux de l’Hôtel de Ville. Il commence ensuite sa transhumance en s’installant d’abord à la Médiathèque de Villeneuve les Salines, ensuite à l’Agora de Saint Xandre en Mai dans le cadre d’« Embarquez en 2040 », puis lors de la journée mondiale de l’Océan le 8 juin sur une plage de l’île de Ré.

Les designers prennent le parti d’une conception en modules indépendants, ce qui permet un déplacement et déploiement facilités, les modules peuvent aussi être exposés ensemble ou séparément selon la nature des évènements.

Conception d'un premier prototype en 5 modules

Cinq premiers modules sont mis en œuvre pour exposer des contenus Art-Science dédiés au développement durable en zone littorale.
Chaque artiste s’inspire des travaux de recherche d’un enseignant chercheur de l’université pour les traduire dans une approche expérientielle, sensible et émotionnelle.
La place du multimédia et du numérique est importante et permet une visite interactive. Une médiation d’un animateur Nano Musée est organisée permettant l’échange avec le public.

- L’Alguier / Gwen Le Gac, artiste ;  Ingrid Arnaudin, enseignant-chercheur, laboratoire LIENSs
- Béton acharné / Yuri Zupancic et Pauline Rolland, artistes ; Emilio Bastidas-Arteaga et Rachid Cherif, enseignants-chercheurs, Laboratoire LaSIE
- Albatros / Mouawad + Laurier, artistes ; Julien Collet, porteur de la Chaire de Professeur Junior au CEBC
- Archéologie du silence | Paysages ensevelis / Emmanuel Faivre, artiste ; Eve Lamendour, enseignant-chercheur, laboratoire LITHORAL
- L'Observatoire / Junie Briffaz, artiste ; Sophie Laran, ingénieur de recherche et l’équipe de l’unité d’appui à la recherche PELAGIS.

Quel apport du design pour la muséographie ?

Le parti pris design est de proposer un système modulaire composé de cubes de tailles identiques, empilables sur des hauteurs variables, maintenus ensemble par des fixations amovibles.
Le design du mobilier muséographique génère des modes d’exposition et de présentation variés, adaptés à chaque nature de contenu et à son type d’interaction : vitrine, borne multimédia (intégration d’équipements audiovisuels, casque, écran, composants et branchements, sorties son, trappes de maintenances…), piédestal, présentoir à plat, module à coulisses (à manipuler pour superposer des vues).

Une ganivelle permet d’orienter le flux du public et le sens de la visite, s’adaptant à chaque installation et contexte spatial. Il contient et protège également le chemin de câbles nécessaire à l’électrification de certains modules.

Les éléments narratifs de l’exposition sont inclus à la fois sur les modules (présentation type cartels) soit sur des équipements rapportés (enseignes drapeaux)

identité graphisme nano musée
design open source nano musée
agence design muséographique nano musée

Comment faire un design opensource ?

Nano Musée est en opensource c’est-à-dire ouvert à tous : copiable, transformable, améliorable par tous. C’est un moyen d’essaimer le projet sur tous les territoires et pour toujours plus de publics, en phase avec la mission pédagogique et de médiation culturelle et scientifique du Nano Musée.
L’esprit Maker cher au projet est retranscrit dans le choix des matériaux : le bois pour les modules, facilement accessible et transformé, des pièces en stéréolithographie fabricables rapidement avec une imprimante 3D de salon.
Le choix des designers est aussi de produire une architecture produit simple à comprendre, et à mettre en œuvre : un plan de mobilier muséographique facile à reproduire (plan carré, dimensions identiques des modules), l’usage d’un système fixation des modules entre eux réalisé en impression 3D.
Les fichiers numériques de constructions et d’exécution sont livrés à l’équipe projet pour diffusion.

 

Pourquoi créer une charte graphique pour un musée ?

Les designers graphiques créent un langage identitaire propre à Nano Musée qui renforce sa l’identification de sa mission auprès de ses publics.
Une charte graphique complète affirme, structure et guide les éléments composant cette identité visuelle et formelle.
Le parcours est délimité par une ganivelle, support d’informations, elle guide les flux et participe de la scénographie de l’exposition.
Les designers créent une typographie sur mesure et un logotype conçus pour exprimer à la fois la rigueur scientifique et l’émotion artistique. Les formes évidées des modules suivent les lignes du logo et de la typographie.
La charte colorée immerge dans l’univers marin et côtier.
La signalétique muséale, y compris le clin d’œil aux drapeaux de baignade, les éléments de liaisons entre les modules sont créés en cohérence avec cette charte graphique très identitaire.

Comme pour une promenade sur les plages aquitaines, l’esprit du littoral est exprimé dans l’identité globale du Nano Musée qui contribue à sa mission.

Nano Musée, design d'un musée nomade. Janus du savoir 2023
Nano Musée, design d'un musée nomade. Janus du savoir 2023

L’éco-conception du Nano Musée

L’écodesign du projet oriente les designers sur le choix de principes constructifs simples à partir de matériaux réutilisables ou réutilisés. Les panneaux en bois, les pièces de jonctions peuvent être réemployés pour les nouveaux modules qui évolueront au fil des années.
Les formes simples et reproductibles permettent des économies de matières et limitent la production de déchets.

L’impact environnemental du Nano Musée est questionné tout au long de la conception, un bilan carbone de l’année 1 est aussi en cours afin de poursuivre les améliorations.
Une démarche de sobriété numérique est menée dès le démarrage du projet par l’équipe projet avec l'accompagnement de Vincent Courboulay (enseignant-chercheur spécialisé dans le numérique responsable) afin d’adopter les bonnes pratiques.
Pour le prototype de l'année 1, l'achat de matériel informatique reconditionné a été privilégié. Pour chaque achat, consommable ou prestation de service, les structures de proximité et qui démontrent une responsabilité sociale et environnementale ont été privilégiées.
L’équipe design de Félix et associés en partenariat avec  Formes et Volumes pour la fabrication mènent donc le projet en ce sens.
Nous sommes particulièrement sensibles à développer ce projet en Nouvelle Aquitaine avec les acteurs de la région et pour les publics aquitains.

Et après ?

Le Nano Musée poursuit son itinérance, le planning est déjà bouclé jusqu’à la fin 2024.
Une évaluation au fil de l’eau est réalisée par l’équipe projet.
L’expérimentation 2023 amène à la reconduction du projet sur les deux prochaines années avec l’objectif de pérenniser le dispositif avec de nouveaux modules et contenus et une amélioration de son impact carbone.

Nous espérons pouvoir l’accueillir dans nos locaux à Bordeaux d’ici peu !

Un Janus du savoir pour valoriser le design au service de la personne, l'entreprise, la cité

L'Institut français du design récompense cette collaboration design-arts-et-science par un Janus du Savoir en Décembre 2023

"Le jury a apprécié la dimension artistique, l’intelligence de l’œuvre exposée à travers ses modules simples et d’une grande adaptabilité"

Compte rendu à lire sur le site de l'IFD : ici

Crédits photos : Félix associés + La Rochelle Université (photo vignette et header)

Projets similaires


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins d'analyses et de statistiques

OK